• Un résultat positif lié à la reprise soutenue enregistrée au second semestre de l’exercice
  • Des perspectives de ventes et de bénéfices positives malgré un contexte économique difficile

 

Mazda Motor Corporation a annoncé aujourd’hui ses résultats commerciaux et financiers sur l’ensemble de l’exercice, faisant état de 1 287 000 véhicules vendus au cours de la période de douze mois close le 31 mars 2021.

Les deux principaux marchés de Mazda, l’Amérique du Nord et la Chine, ont vu leurs volumes de ventes augmenter par rapport à l’exercice précédent, avec respectivement 403 000 (+2 %) et 228 000 (+8 %) unités vendues. Au Japon, sur son marché national, Mazda a écoulé 176 000 unités, accusant un recul de ses ventes de 13 %.

En Europe, les ventes de Mazda ont continué de subir l’impact de la pandémie de COVID-19 et de la prolongation des mesures de confinement sur nombre de marchés. Dans la région européenne, Mazda a vendu 178 000 véhicules, un chiffre en baisse de 32 % en glissement annuel.

Témoignant des efforts accrus de la marque au second semestre de l’exercice pour favoriser la reprise de ses ventes, la réduction de ses coûts et l’amélioration de ses bénéfices variables, les ventes de Mazda ont généré un chiffre d'affaires net de 2 882,1 milliards de yens (23,2 milliards d’euros**), qui s’est traduit sur l’ensemble de l’exercice par un bénéfice d’exploitation positif de 8,8 milliards de yens (71 millions d’euros**) mais par une perte nette de 31,7 milliards de yens (255,6 millions d’euros**).

Malgré la persistance d'un contexte économique incertain dû notamment à la pénurie de semi-conducteurs et à la hausse des prix des matières premières, Mazda table sur une reprise de ses ventes au cours de l’exercice fiscal qui sera clos en mars 2022, établissant ses prévisions de ventes à 1 410 000 unités au niveau mondial. L’Amérique du Nord et la Chine devraient demeurer les principaux moteurs des ventes de la marque. De même, l’Europe devrait voir ses ventes progresser de plus de 25 % en glissement annuel, et conforter ainsi son statut de troisième plus grand marché de la marque.

Constamment attentif à l’évolution du contexte économique, Mazda prévoit, pour l’exercice en cours, un chiffre d’affaires net de 3 400 milliards de yens (26,4 milliards d’euros**) pour un bénéfice d’exploitation de 65 milliards de yens (503,9 millions d’euros) et un résultat net de 35 milliards de yens (271,3 millions d’euros).

 

* Russie comprise
** Source : Résultats financiers consolidés de Mazda Motor Corporation pour l'exercice clos au 31 mars 2021. Les chiffres en euros pour l’exercice ont été calculés sur la base d'un taux de change de 1 euro pour 124 yens, contre 129 yens pour l’ensemble de l’exercice.